Mes voeux pour 2022: Soyons des lumières les uns pour les autres ✨

Encore une année de passée

Je commence en chantant cette nouvelle année et en célébrant ce merveilleux instant ! Je ne sais pas si tu ressentiras mon air de joie au travers de ce billet de blog, mais mon intention est là

Ma joie semble décalée avec l’ambiance générale, où certains sont dans la peur et l’inquiétude…

Je me dis que tout ce grand bazar que l’on vit est une opportunité !!

Oui, tu as bien lu, c’est une grâce qui nous challenge, nous montre nos parts inconscientes, nous pousse hors de nos zones de confort et nous appelle à oser vivre qui nous sommes !!

Je sais que ce n’est pas facile pour beaucoup d’entre nous, mais si on apprend à danser sous la pluie alors tout devient possible ! 

Voilà près de 21 ans que j’explore la conscience dans mes expériences de vie, que ce soit dans ma...

Lire plus...

Comment apaiser ton regard sur toi, ta famille, le monde ?

C'est Toi qui regarde ! 

Il est important de comprendre que ce que tu perçois dans ton quotidien prend naissance en toi, car c'est ton regard...

Aujourd'hui je t'invite à prendre conscience du regard que tu poses sur toi-même, sur tes enfants, ton conjoint, ta famille élargie, ton job, et sur le monde en général...

Où est le problème ?

Si tu as l'impression que ça ne va pas avec toi, que tu n'es pas assez ceci ou cela...

Que tu vois des "problèmes" avec tes enfants ou ton conjoint...

Que le monde va mal...  ah, ah en ce moment on est servi de ce côté là  ;) 

Tu crois alors qu'il y a un "problème" à résoudre à l'extérieur...

C'est alors que tu vas te mettre en branle pour résoudre ces problèmes que tu perçois, croyant que c'est à l'extérieur que tu dois agir...

Et tu ne prends pas le temps de tourner ton...

Lire plus...

Et si tu t'occupais de tes oignons ?

"Occupe-toi de tes oignons !" Ancienne expression française qui me parle bien aujourd'hui"hui ;)

Une petite histoire...

Enfant je vivais dans un petit village campagnard et  j’avais comme plus proche voisin  un couple de personnes âgées  qui n’avaient pas d’enfants et qui nous avaient en quelque sorte adopté comme les leurs.

Autant dire que j’ai passé du temps  avec eux et j’aimais aller les retrouver dans leur petite cuisine. Il y avait un petit tabouret noir qui tournait et  sur lequel  j’aimais m'asseoir en les écoutants parler… J’était très présente à ce qui se racontait et  je me souviens de cette fois où Marcel disait "ah mais ton père il ferait mieux de s’occuper de ses oignons ! "

À mon âge j’avais pris cela au sens propre et aussitôt rentrée chez...

Lire plus...
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.